Les symptômes externes hémorroïde se produisent lorsque les veines hémorroïdaires dans le rectum brèche dans le mur de l’anus à distendre en dehors du canal anal. Tout hémorroïde qui va au – delà de l’anus est considéré comme externe, à l’exception de ce qu’on appelle une hémorroïde prolapsus, qui se produit à l’ intérieur d’ abord de l’anus , mais comme il aggrave finalement dépasse au – delà de ce qu’on appelle l’extrémité distale du canal anal.

Les symptômes externes hémorroïde sont causés par divers facteurs. L’ obésité peut entraîner une pression undo imposée sur les veines du rectum, tout comme une mauvaise posture ou le tonus musculaire, ce qui peut tous contribuer au développement des hémorroïdes; la grossesse peut être responsable de plus-déformation pendant les mouvements intestinaux, en plus de générer une pression dans la région pelvienne et du rectum, qui sont reconnus facteurs qui contribuent à des poussées hémorroïdaires; la rétention d’eau subie par les femmes qui sont menstruées, en plus des épisodes prolongés de diarrhée sont également connus pour être des agents de cause à effet dans le développement des hémorroïdes; et le tabagisme au cours des mouvements de l’ intestin, qui a été associée à l’ agitation d’ un état préexistant d’hémorroïdes, ainsi que provoquant une hémorragie dans les veines de l’anus , où les hémorroïdes se produisent déjà. La cause la plus fréquente des hémorroïdes est la plus rude épreuve qui se produit à la suite de la constipation, qui est en même temps un facteur qui est le plus facile d’y remédier.

Les hémorroïdes externes Les symptômes diffèrent des symptômes qui se produisent à la suite d’hémorroïdes internes. Les hémorroïdes externes peuvent causer des douleurs soit énorme et l’ inconfort, ou sans douleur, mais presque toujours sont distingués par un gonflement, une irritation et des démangeaisons autour du site enflammé. D’ autres symptômes d’hémorroïdes externes peuvent inclure des morceaux de tissu autour de l’anus qui sont souvent spongieuse dans la texture, des selles qui montre des traces de sang, le sang résiduel sur du papier toilette, et une incapacité à terminer un mouvement de l’ intestin. Ce dernier symptôme hémorroïde externe se produit à cause des nerfs dans l’anus, dont il y a deux, les nerfs viscéraux appelés respectivement et les nerfs somatiques. Nerfs viscéraux se trouvent au- dessus de ce qu’on appelle la ligne dentelée, ou d’une ligne de nerf, tandis que les nerfs somatiques se produisent en dessous de la ligne pectinée. Les nerfs somatiques induisent la douleur si elles sont agitées, à la différence des nerfs viscéraux, qui plutôt que de causer de la douleur produisent une sensation de pression, qui est connu comme étant la nécessité de faire un mouvement de l’ intestin, ou un sentiment de plénitude, même après un mouvement de l’ intestin a été conclu.

Les hémorroïdes externes sont également sujettes à la rupture, ou devenir thromboses, qui est le résultat de l’hémorroïde le développement d’ une violation ou le développement d’ un caillot de sang. Parce qu’une hémorroïde thrombosée est principalement composé de nerfs somatiques, il provoque souvent la victime une douleur intense, en plus de laisser des cicatrices possible car il guérit. En conséquence, une attention médicale est souvent nécessaire pour remédier à un cas grave d’hémorroïdes externes dont la thrombose est présente.

Hémorroïdes externes qui ont progressé passé un certain point sont généralement traités par chirurgie, même si , comme un premier choix de remèdes naturels de traitement des hémorroïdes sont parfois recommandé. Vous pouvez trouver beaucoup de ces produits de traitement de l’ hémorroïde à base de plantes aujourd’hui vendus sur Internet. Devrait être précédée d’une évaluation approfondie de externe Hémorroïdes qui nécessitent des interventions chirurgicales de son médecin, au cours de laquelle un examen médical complet sera effectué pour faire en sorte que les hémorroïdes externes sont bien présents, et que l’ on est dans la condition physique correcte nécessaire de se soumettre à la procédure de traitement . En raison des risques inhérents aux interventions chirurgicales, ainsi que les temps de récupération étendues associées à des procédures invasives, la chirurgie est habituellement utilisé comme un dernier effort. Il existe plusieurs types d’interventions chirurgicales qui sont effectuées pour traiter les hémorroïdes externes, en fonction de leur gravité et dans quelle mesure ils ont progressé. Ce qui suit est une liste de quelques – uns des plus couramment effectuées les procédures de traitement hémorroïde externe:

Doppler Guidé hémorroïdaire Ligature de l’artère, qui dit être la seule procédure fondée sur des preuves pour les hémorroïdes de tout grade, la gravité ou le type, et ne nécessite pas le retrait des tissus; il est souvent utilisé pour traiter les hémorroïdes qui présentent des saignements comme symptôme principal; le agrafé Hemorroidectomy, qui est également utilisé pour le traitement prolapsus hémorroïde et travaille en rebranchant le tissu hémorroïdaire extériorisée à la ligne dentelée et retarde ainsi le sang de l’hémorroïde supply.The agrafé Hemorroidectomy est généralement pas aussi douloureux que d’une chirurgie dans laquelle l’hémorroïde est complètement excisée , ou enlevés, et exige généralement une période de récupération plus courte; et le Hemorroidectomy, qui est une procédure chirurgicale classique avec tous les risques associés qui sont associés à la chirurgie. Il a été lié à des conditions d’incontinence à des stades ultérieurs de la vie, et provoque souvent une douleur lors de la récupération, raison pour laquelle il est seulement employé comme un dernier effort pour les cas très graves.

Hémorroïdes externes qui sont encore à leurs premiers stades peuvent répondre aux remèdes moins invasives, naturelles. La consultation avec son médecin est primordial de prendre une décision éclairée quant au traitement est correct. Dans le cas où son état n’a pas progressé trop loin ces remèdes naturels peuvent être considérés comme des options alternatives .Ils comprennent changer ses habitudes de l’ intestin et la modification de son régime alimentaire pour faire en sorte que des quantités appropriées de fibres sont ingérés. Les aliments riches en fibres sont les céréales, les fruits et les légumes, en plus des suppléments en vrac tels que fibres psyllium. De plus, parce que le tabagisme et la consommation d’ alcool sont associés à un risque accru de développer des hémorroïdes, il est souvent suggéré qu’une modifier ou d’ éliminer entièrement leur consommation de ces articles. L’utilisation de crèmes et onguents qui ont des ingrédients qui apaisent l’ irritation peut être utilisé pour acquérir des secours, en plus d’appliquer de packs de glace directement sur le site infecté, ce qui peut soulager les hémorroïdes et promouvoir un soulagement temporaire en réduisant le tissu et la réduction de la douleur et irritation.

Comme avec la plupart des remèdes naturels, la prévention est l’objectif principal, et doit donc être considéré avec cela à l’ esprit. La prévention des hémorroïdes externes de développement nécessite de faire des changements de style de vie qui prennent en compte, non seulement des considérations alimentaires, mais l’ exercice, de remise en forme et la posture ainsi, en plus d’éliminer l’utilisation de laxatifs, ce qui limite la quantité de temps passé à produire des mouvements de l’ intestin, et aussi en essayant de réduire rude épreuve tout en faisant des mouvements de l’ intestin. Toutes les modifications suivantes, bien que par son ampleur, sont le meilleur plan d’action et les remèdes les plus rigoureuses disponibles pour aider à prévenir un succès, traiter, et résoudre leurs problèmes avec les hémorroïdes externes.

» » Symptômes d’hémorroïdes externes et traitement