La base hemorrhoidectomy dure environ 1 à 2 heures. Il exige que le patient soit se coucher sur le ventre avec leur dos (fesses) légèrement surélevée, ou de se coucher sur le dos avec les jambes dans les étriers pour exposer l’anus et la zone rectale.

L’anesthésie choisie pour cette procédure est généralement basée sur trois choses: la préférence personnelle ou la santé des patients, la durée de l’opération, et la préférence chirurgicale du médecin. Il y a aussi trois différents types d’anesthésie qui peuvent être choisis pour un hemorrhoidectomy. La première est une anesthésie générale dans laquelle le patient perd connaissance. La seconde est l’anesthésie spinale dans laquelle le patient est anesthésié à partir de la taille. Le troisième est une anesthésie locale dans laquelle la zone est injecté directement avec un agent anesthésiant.

Lorsque l’anesthésie installe, la zone rectale est nettoyée avec un antiseptique. Les hémorroïdes sont ensuite serrées et coupé. Les blessures sont cousues et recouvertes d’une pommade antibiotique et de la gaze.

La hemorrhoidectomy procédure est généralement recommandée que dans des cas très graves, étant que le processus de guérison est longue et très douloureuse. Il est également livré avec des risques élevés, comme ne pas être en mesure d’uriner et / ou contracter des infections des voies urinaires. La chirurgie hemorrhoidectomy est aussi peut – être liée à la perte de contrôle de la vessie dans la vie plus tard.

hemorrhoidectomy ou PPH agrafé (procédure pour les hémorroïdes prolapsus) est une nouvelle procédure en chirurgie hémorroïde. Développé au début des années 1990, cette chirurgie hémorroïde est beaucoup moins douloureux et le temps de récupération est beaucoup plus rapide que le hemorrhoidectomy de base. Plutôt que d’avoir l’hémorroïde coupé directement, le tissu de soutien de l’hémorroïde est enlevé. La chirurgie dure de 15-30 minutes et les blessures guérissent très rapidement. Cette procédure de chirurgie hémorroïde est devenue au fil des ans les plus populaires. Il est utilisé pour les hémorroïdes dans les étapes de troisième et quatrième degré dans lequel ils ont prolapsus ou tombés hors de l’anus.

Les risques de hemorrhoidectomy agrafé peuvent être: des dommages au muscle du sphincter et la paroi rectale, infection de la région pelvienne et la douleur incessante. Les hémorroïdes peuvent également réapparaître. Possible prolapsus du rectum peut se produire aussi bien.

Récupération de la chirurgie hémorroïde est l’une des conditions médicales les plus douloureuses qui touchent la zone rectale. Le second est prétendu être abcès anal, et la troisième est la fissure hémorroïdectomie.

Les fissures anales et les hémorroïdes sont souvent confondus. En voyant un médecin serait la meilleure décision que vous pouvez faire quand ressentir aucune douleur ou de voir du sang dans la zone rectale. NE JAMAIS attendre de voir un médecin parce que:

1. Si vous avez en effet les hémorroïdes et rebutés voir votre médecin pour un diagnostic approprié, ils deviendront généralement plus souiver et extrêmement douloureuse. Rappelez-vous, en attendant de voir un médecin n’augmenter vos chances d’avoir besoin d’une forme de chirurgie hémorroïde

2. Vous pouvez avoir une condition qui est plus grave que les hémorroïdes, comme une tumeur maligne, polype ou cancer du rectum.

» » Chirurgie d’hémorroïdectomie pour hémorroïdes et fissures anales