Les symptômes d’un hémorroïdes prolapsus sont les suivants: un second degré prolapsus escamote hémorroïde de lui-même, un troisième degré prolapsus hémorroïde est celui qui peut être manuellement réinséré, tandis qu’un quatrième degré prolapsus hémorroïde est celui qui reste extériorisée et ne peut pas être réinséré. Dans les cas les plus extrêmes, un quatrième degré prolapsus hémorroïde devient soit étranglées ou thrombosés, en plus de sa résistance à l’manuellement réinséré dans l’anus, après quoi il fusionne à nouveau spontanément.

Prolapsus Hémorroïdes Les symptômes peuvent inclure des démangeaisons ou des brûlures légères, légères à des saignements tempérés, ou dans les cas les plus extrêmes, produire une douleur intense en raison de son devenir une masse enflammée du tissu extériorisée. D’ autres symptômes d’hémorroïdes prolapsus communs comprennent soit rouge sang dans les selles ou rouge sang sur le papier hygiénique résiduel, ou une incapacité à effectuer un mouvement de l’ intestin. Il convient de noter que les selles noirci ou la douleur réelle causée par l’acte de déféquer est généralement pas symptomatique d’une condition hémorroïdaires. En présence de ces deux derniers symptômes, un médecin doit examiner la personne souffrant des symptômes immédiatement. Pour l’ essentiel, toutes les masses de tissus qui sont externalisées en dehors de l’anus sont considérés comme les hémorroïdes externes, à l’exception étant le prolapsus hémorroïde, originaire comme une condition interne mais étendre à l’ extérieur du rectum à mesure qu’ils progressent. Prolapsus Hémorroïdes ont une variété de causes. Oeillet pendant les mouvements de l’ intestin (causée par une diarrhée ou constipation) est un coupable typique, comme l’ hypertension, l’ obésité, la grossesse, et le tabagisme. Chacune des causes ci – dessus a des explications spécifiques, qui sont les suivantes:

Oeillet lors d’un des lieux de défécation pression sur les parois de l’anus, affaiblissant ainsi le tissu rectal de l’anus et le rendre vulnérable à une violation hémorroïdaire.

La constipation pendant la grossesse est souvent le résultat de la rétention d’eau, ce qui peut induire des mouvements intestinaux ardues et affaiblir ainsi les parois de l’anus, en plus de causer l’ hypertension, ce qui est une condition rare pendant la grossesse.

Prolapsus hemorroidaire photos

L’ obésité peut être un facteur causant Hémorroïdes en raison d’une augmentation de la quantité de pression exercée sur les veines rectales, en plus d’assister à des symptômes tels que diminution du tonus musculaire et une mauvaise posture, tout ce qui a également mis une pression supplémentaire sur les veines rectales.

Le tabagisme pendant les mouvements intestinaux ont été liés à non seulement un risque accru dans la production Hémorroïdes, mais sont également soupçonnés d’être responsables de l’ apparition des hémorragies graves des veines dans l’anus et la zone rectale.

Causes et prévention des Hémorroïdes prolapsus

Hémorroïdes prolapsus sont causées par une myriade de raisons, et donc leur prévention varie. Cependant, il existe des mesures de prévention standard qui sont généralement suggéraient comme un moyen soit pour réduire le risque de les développer, ou de les traiter le cas échéant. Ces mesures comprennent consommer plus de liquides alimentaires et Fibe r (fruits, légumes, céréales ou muffins qui sont riches en fibres, en plus de prendre des suppléments de fibres). La consommation de fibres et de liquides réduit la pression qui se produit lors des mouvements de l’ intestin, qui agissent à leur tour comme des facteurs d’ agitation qui peuvent soit provoquer ou de prolonger la condition. La réduction du temps et de la durée d’un mouvement de l’ intestin est aussi un moyen de réduire le risque de développer prolapsus Hémorroïdes, et est une pratique qui peut aussi aider dans le processus de guérison. Par ailleurs , il a été suggéré par les médecins, et rapporté par les patients, que les sous – vêtements serrés peuvent être un facteur contribuant à irriter la condition, tout comme la présence du tonus musculaire faible dans la région anale. De plus, les femmes signalent souvent une augmentation du développement de Hémorroïdes, ou une irritation hémorroïdaire pendant les périodes de menstruations, ce qui peut être atténué en lavant la zone touchée avec de l’ eau savonneuse froide ou chaude, qui peut également aider à réduire les démangeaisons et l’ irritation, et peut – être en bois debout au large d’ une aggravation générale des symptômes.

Prolapsus traitement hémorroïde

Hémorroïdes prolapsus , qui se distinguent par une masse externe de tissu enflammé sortant de l’anus, peuvent être traités avec une variété d’interventions, en fonction de leur gravité. L’ inflammation peut être réduite en se baignant dans l’ eau chaude, qui aide les vaisseaux sanguins dans la zone rectale pour se détendre. L’ utilisation régulière de crèmes et onguents médicamenteux lors de l’apparition initiale des symptômes peut également obtenir un certain soulagement, et peut être un moyen de dissuasion contre l’ inflammation accrue ou une aggravation de la condition.

Prolapsus traitement des hémorroïdes est généralement traitée chirurgicalement en raison de la gravité intrinsèque de l’état et la nature de ses symptômes.Dans ce cas, où l’hémorroïde a externalisées, un Hemorroidectomy peut être effectuée. La procédure consiste en une intervention chirurgicale exciser ou enlever, l’hémorroïde, et est connu pour la longue durée de son temps de récupération et de la gravité de la douleur qui l’ accompagne. Le hemorroidectomy est seulement recommandé pour le grade IV Hémorroïdes, et a été liée à des cas d’incontinence plus tard dans la vie. A agrafées Hemorrhoidectomy est une procédure dont l’ objectif est de réséquer le tissu qui se trouve à proximité de ce qui est appelé la ligne denté (la ligne dentate est la région dans le canal anal qui se trouve au-dessus de la zone où une douleur expériences individuelles). Le agrafé Hemorrhoidectomy fonctionne en réduisant le flux sanguin vers le tissu enflammé, mourant de faim ainsi l’hémorroïde. Il est une procédure moins douloureuse qu’un Hemorrhoidectomy et est favorisée par le traitement des médecins et des patients en raison du temps de récupération plus court qui est nécessaire pour traiter autrement une hémorroïde prolapsus.

Les traitements alternatifs pour Hémorroïdes prolapsus

Hémorroïdes prolapsus peuvent également être traitées avec une variété de remèdes alternatifs, qui comprennent à la fois les pratiques de prévention (généralement alimentaires), ainsi que des mesures de traitement en médecine holistique. Par exemple, la consommation de produits en vrac de fibres comme enveloppe de graines de psyllium et la banane plantain est cru pour produire des selles plus molles, ce qui est plus facile à passer et donc moins susceptible d’induire de nouvelles Hémorroïdes ou enflamment les pré – existantes. L’ adoption d’ une position accroupie lors d’un mouvement de l’ intestin est pensé pour soulager le stress aux parois anales et aide plus facile défécation. Pour les personnes dont la mauvaise circulation est la cause de leurs hémorroïdes, les médecins recommandent parfois à l’ aide d’ un oreiller pour soulever les jambes pendant le sommeil pour aider à éliminer complètement la présence d’hémorroïdes externes . L’utilisation de composés apaisants et des substances telles que Hamamélis, Géranium, Aloe Vera et de miel sont préconisées et favorisée par certains patients , car ils sont considérés comme naturels ou plus organique que des composés tels que la préparation H et de fournir un soulagement pour certains des symptômes associés à la condition. Hémorroïdes prolapsus ont également été signalés pour répondre à certaines interventions alimentaires, comme fragon, Cheval-Châtaigne, ainsi que des bioflavonoïdes. Parce que des composés tels que le fragon contiennent naturellement des agents anti-inflammatoires tels que ruscogenins, ils sont souvent sollicités par les patients qui souhaitent essayer une approche organique pour traiter les symptômes qui accompagnent prolapsus Hémorroïdes .

» Symptômes et traitement des hémorroïdes prolapsus